Rubrique :  Les choix esthétiques

Retrouver un sourire éclatant est possible grâce à différentes techniques d’éclaircissement

Eclaircir les dents n’est pas anodin. Une consultation préalable approfondie est indispensable

Un détartrage / polissage sera effectué avant le blanchiment

L'élimination des taches et colorations est parfois suffisante pour redonner de l'éclat à vos dents

Le blanchiment

Le blanchiment dentaire est une technique qui permet d’éclaircir la couleur interne des dents afin de leur redonner un éclat et une brillance plus attractives.

La consultation préliminaire


En consultation, le praticien et le patient décident de l’intérêt d’un éclaircissement. Un bilan bucco-dentaire préalable est effectué afin d’écarter certaines contre-indications comme la présence de caries, d’obturations non étanches ou d’inflammations gingivales. Ensuite un détartrage et polissage des arcades dentaires est indispensable avant la réalisation du traitement de blanchiment.
Il faut savoir qu’il s’agit plutôt d’un éclaircissement de la teinte naturelle de la dent et que les cas sévères de dyschromie (atteinte profonde de la teinte de l’émail liée souvent à la prise de médicaments lors de la formation de la dent) seront souvent traités par la technique des facettes.


Les différentes techniques d'éclaircissement

Quelle que soit la technique retenue, la législation a récemment évolué afin de vous protéger contre certaines pratiques à risque dues à l'utilisation de produits trop concentrés. Les produits blanchissants répondent à des normes très strictes et leur utilisation est réservée à des praticiens expérimentés.


- A la maison (technique ambulatoire) :

1ère séance : L’empreinte des deux mâchoires est effectuée au cabinet afin d’élaborer des gouttières en silicone ajustées à la dentition. Le praticien réalise éventuellement une "photo témoin" de la teinte initiale de vos dents.

2ème séance : Les gouttières vous sont remises, après avoir été essayées et réglées, avec un coffret contenant des seringues de gel blanchissant. Le patient appliquera le gel actif à l’intérieur des gouttières pour ensuite les insérer en bouche pendant 2 heures par jour, ou toute la nuit en fonction du produit utlisé. La durée de la « technique ambulatoire » est en général de 15 jours, et peut aller jusqu'à 6 semaines en fonction de la concentration du produit d’éclaircissement, de la teinte de départ de vos dents. A noter que dès le deuxième jour, on obtient un résultat.

3ème séance : Un contrôle à 15 jours nous permettra de juger de l'avancée du traitement, de l'intérêt de sa poursuite ou de son arrêt.

En fin de traitement, le patient utilisera ses gouttières pour appliquer un gel spécifique de calcium amorphe 30 minutes par jour pendant une semaine afin de renforcer l'émail de ses dents.

L’avantage du blanchiment ambulatoire est, qu’ultérieurement, le patient pourra utiliser ses gouttières 6 mois après, suite à une séance de détartrage, pour redonner un coup d’éclat à ses dents.


- Pour les dents dévitalisées qui ont noirci au cours du temps mais qui ne sont pas trop atteintes, il existe une technique de blanchiment spécifique. Après avoir protégé l’intérieur de la racine par une sorte de bouchon, un gel blanchissant est placé dans le reste de la partie supérieure de la dent. Le produit est laissé à l’intérieur de la dent, de quelques jours à quelques semaines. Quand la dent a récupéré la même teinte que les dents voisines, le gel est retiré et la dent est ré-obturée définitivement.


- Au cabinet : 1 à 2 séances de 30 à 60 minutes sont à prévoir au fauteuil. Après avoir mis en place une protection au niveau des gencives, un gel blanchissant est appliqué sur l’émail des dents et peut être activé par une lampe à UV. Le produit employé et son utilisation sont soigneusement contrôlés.

Blanchiment

Cliquer pour visionner la vidéo en 3D



Nos conseils

  • Après un blanchiment, une sensibilité passagère des dents peut parfois apparaître et dure environ 48 heures. Un dentifrice spécifique est conseillé afin d’atténuer cet effet secondaire.
  • Pendant les quelques semaines qui suivent le blanchiment, les boissons colorantes (thé, café, vin rouge…) sont déconseillées car le risque de coloration est plus important pendant cette période.

Dernière mise à jour le 16/11/2015