Cabinet Dentaire des Dr V. ROUX, J.D HAOND et M. BELLAIR Cabinet Dentaire des Dr V. ROUX, J.D HAOND et M. BELLAIR

Cabinet Dentaire des Dr V. ROUX, J.D HAOND et M. BELLAIR

Chirurgiens-Dentistes à Nantes (44)

3 rue Porte Neuve - 44000 Nantes
Tél. : 02 40 89 18 27 - Fax : 02 40 20 07 89

Traitement des maladies parodontales non chirurgical

L'étude au microscope permet de déterminer si votre gencive est infectée (maladie parodontale) par des micro-organismes pathogènes. Selon les résultats un traitement à base de désinfectants et de médicaments sera mis en place pour supprimer l'infection des tissus de soutien de la dent.

 

L'étude au microscope permet de déterminer si votre gencive est infectée par des micro-organismes pathogènes. Selon les résultats un traitement medical sera mis en place pour supprimer l'infection des tissus de soutien de la dent.

L' élimination de la flore pathogène permettra la resolution de la maladie. La cicatrisation se fera progressivement  et permettra de retrouver une gencive saine et en bonne santé.

L'os de soutien des dents sera ainsi renforcé et les signes désagréables tels les saignements disparaitront .

L'étape d'élimination des débris de tartre autour des dents peut alors commencer. Ceci se fera de façon ponctuelle et douce pour ne pas abimer la dent .

Pendant le traitement des contrôles réguliers au microscope seront effectués à chaque séance.

Le traitement initial

La désinfection des tissus parodontaux repose conjointement sur :

  • L'utilisation à domicile de matériel spécifique permettant de nettoyer efficacement les dents même dans les zones les plus difficiles d’accès.
  • Un traitement anti-infectieux sur prescription du praticien. Dans certains cas, l’utilisation d’antibiotiques peut être envisagée.

 

L'efficacité de ce traitement initial est évalué dans un délai de quelques semaines. L'étape d'élimination des débris de tartre autour des dents peut alors commencer. Ceci se fera de façon ponctuelle et douce pour ne pas abimer la dent.

Maintien des résultats obtenus

Pour conserver le bénéfice du traitement, un contrôle regulier de la flore sera necessaire ainsi que la mise en place d’une thérapeutique parodontale d’entretien. Cet entretien dure toute la vie et doit être suivi avec le plus grand soin. C’est probablement la phase la plus importante du traitement.

 


Article rédigé par le praticien le 12/11/2009