3 rue Porte Neuve 44000 Nantes

Cabinet Dentaire des Drs V. ROUX, J.D HAOND et M. BELLAIR

Chirurgiens-Dentistes à Nantes (44)

3 rue Porte Neuve 44000 Nantes
3 rue Porte Neuve 44000 Nantes

La parodontie médicale ou parodontologie médicale

Cette discipline vise à traiter les patients souffrant de maladie de déchaussement des dents ou parodontite. Le parodonte est le système d’attache de vos dents à votre mâchoire. Il est constitué de la gencive et de l’os entourant vos dents. Environ 1 personne sur 2 sera concernée dans sa vie par cette maladie qui peut mettre en danger la stabilité de vos dents.

1) Les symptômes des maladies parodontales :

Au début, les symptômes paraissent peu inquiétants et sont justement une des raisons du retard de consultation et donc de diagnostic de ces maladies parodontales. On peut distinguer 3 situations : la situation normale puis la gingivite puis la parodontite.

Image1
Image1

1.1 La situation normale, le parodonte sain :

Dans une situation normale où vos gencives sont saines, leur couleur est rose pâle et elles ne saignent pas, même au brossage. L’os couvre environ les 2/3 de la longueur de vos dents. Il existe un repli naturel, le sulcus (voir flèche sur le schéma) à la base de votre gencive où celle-ci n’est pas adhérente à votre dent. Ce repli fait entre 1 à 2 mm de profondeur.

Image2
Image2
Image3
Image3

Lors de l’analyse au microscope (grossissant par 1000 fois) de votre flore buccale, les bactéries sont immobiles, ce sont les « bonnes bactéries » nécessaires à la stabilité de votre santé bucco-dentaire.

1.2 L’inflammation, la gingivite :

L’accumulation de plaque dentaire (issus des résidus alimentaires) à la base des gencives et entre les dents entraine une prolifération bactérienne. Celle-ci irrite vos gencives qui essaient de se défendre face à cette agression avec une réaction naturelle de défense : l’inflammation. Dans ce cas, votre gencive parait gonflée, rouge, saignante (au brossage dans un premier temps puis dans les cas plus avancés spontanément sans même brosser) et parfois douloureuse.

La présence de tartre à la base de vos gencives contribue à entretenir cette irritation mais c’est bien l’accumulation de plaque dentaire qui reste à l’origine de la maladie de vos gencives.

A ce stade, on n’observe pas encore de perte de votre os et le repli naturel (sulcus) reste à une profondeur maximale de 3 mm.


Image4
Image4

Au microscope, on observe à présent une apparition de « mauvaises bactéries » très mobiles caractéristique de la flore bactérienne pathogène responsable de la gingivite.

1.3 L’infection et la détérioration de l’os sous-jacent, la parodontite :

Lorsque la gingivite perdure trop longtemps, des bactéries et des parasites opportunistes « profitent » de la faiblesse de vos gencives pour les « infiltrer » et atteindre l’os sous-jacent, l’infecter et le détruire, c’est la parodontite. Ils prolifèrent à l’intérieur du repli naturel qui devient alors de plus en plus profond bien au-delà des 3 mm « normaux », il se forme alors des poches parodontales dans lequel les mauvaises bactéries et parasites se multiplient. Du tartre s’accumule alors empêchant toute ré-attache de la gencive sur la dent.

Image5
Image5

Dans ce cas, en plus d’être gonflées et saignantes, vous pouvez observer des rétractions de vos gencives voire l’apparition d’abcès ou des mobilités dentaires dans les situations avancées. Un mauvais goût et/ou mauvaise haleine sont souvent ressentis à ce stade de la maladie. A la radiographie, on observe une diminution de la hauteur de votre os.

Image6
Image6
Image7
Image7

Au microscope, en plus de la forte mobilité des « mauvaises » bactéries, on observe la présence de parasites (amibes, trichomonas) signes de cette maladie parodontale. Des globules blancs sont aussi visibles en réaction à l’infection de votre gencive et votre os entourant vos dents. 

2) Le traitement avec la méthode de la parodontie médicale

C’est une approche complète, étalée sur plusieurs mois, qui contrairement aux approches chirurgicales classiques, n’est pas uniquement basée sur l’unique retrait du tartre. Cette méthode vise à tout d’abord à réintroduire une flore « saine » nécessaire à la guérison de vos gencives par la mise en œuvre d’un brossage/désinfection efficace couplé à des produits locaux antiseptiques adaptés puis par le retrait progressif du tartre lors de séances de lithotrities parodontales.


Afin de contribuer à la pleine implication de nos patients dans ce traitement, nous vous donnerons au cours de votre traitement toutes les explications nécessaires sur la maladie parodontale, le but des produits-manipulations utilisés et les moyens pour éviter la récidive de cette maladie.


Le protocole de parodontie médicale se déroule en 4 étapes


2.1) Le diagnostic pour déterminer le traitement adapté :

Afin de déterminer quel traitement est le plus adapté et évaluer le stade de votre maladie parodontale, nous nous baserons sur :

  •  Un examen clinique complet de vos dents et vos gencives,
  •  Un examen radiologique pour évaluer les pertes osseuses,
  •  Une prise de mesure exhaustive des poches parodontales sur l’ensemble de vos dents,
  •  Une analyse de votre plaque bactérienne avec un microscope adapté (optique à contraste de phase grossissant par 1000 fois).

Nous vous donnerons toutes les informations sur cette maladie et les traitements possibles. Un document vous détaillant le coût de votre traitement vous sera remis avant de débuter les autres étapes.


Image8
Image8
Image9
Image9
Image10
Image10

2.2) La phase de désinfection pour éliminer la cause :

Nous vous enseignerons une méthode de brossage-désinfection complète de votre bouche. En complément de cela, vous réalisez des applications quotidiennes de produits locaux antiseptiques adaptés aux pathogènes observés au microscope.


L’implication complète et la rigueur du patient est obligatoire pour appliquer au quotidien correctement le protocole afin d’arriver à l’objectif d’assainir durablement votre bouche.


Des contrôles microscopiques seront réalisés à chaque séance pour suivre la bonne désinfection de votre bouche. Après validation de cette étape, la phase de lithotritie peut être débutée.


Image12
Image12
Image13
Image13
Image14
Image14
Image15
Image15
Image16
Image16

2.3) La phase de lithotritie parodontale pour éliminer la conséquence, le tartre :

Elle est débutée uniquement quand l’infection est sous contrôle afin de ne pas diffuser plus profondément les « mauvaises » bactéries.

De façon progressive, en plusieurs séances (espacées pour laisser un temps de cicatrisation), le tartre est retiré avec des instruments adaptés pour ne pas léser les tissus. L’utilisation du laser peut être employé en complément dans certaines situations si cela est nécessaire.


Image18
Image18
Image19
Image19

2.4) La phase de soutien ou maintenance pour éviter la récidive :

Une nouvelle prise de mesure des profondeurs des poches parodontales sera réalisée pour objectiver la bonne réussite du traitement.

Un programme personnalisé de surveillance vous sera proposé pour éviter les récidives et maintenir les résultats obtenus.

Si certains soins dentaires présents dans votre bouche risquent de favoriser une reprise de votre maladie parodontale (par exemple, un soin débordant sur vos gencives à l’origine d’une irritation), il vous sera proposé de les revoir.


Cas clinique (images propriété du Dr HAOND - SELARL Porte neuve)

1. Au début, le patient présente une maladie parodontale avancée avec une forte irritation des gencives (saignements/abcès).

Image20
Image20

2. Après la phase de désinfection, avec l’application du protocole de parodontie médicale, l’inflammation disparait, les gencives « dégonflent », ne saignent plus et le tartre qui était caché sous les gencives dans les poches parodontales devient par conséquence visible.

A cause de la perte osseuse causée par la parodontite avant son diagnostic, une rétraction des gencives est souvent observée. En effet, la hauteur de la gencive est le reflet de la hauteur de l’os sous-jacent. Une fois la gencive assainie et sans inflammation, on constate alors son réel niveau.


Image22
Image22

3. Le tartre est retiré progressivement au cours de plusieurs séances de lithotrities parodontales. Le patient retrouve alors des gencives saines et une absence de saignement. Cette bonne santé du parodonte est confirmée au microscope avec une présence d’une flore bactérienne immobile, signe de la présence des « bonnes » bactéries.


Le patient est revu régulièrement au cabinet pour s’assurer de la bonne guérison de la maladie parodontale au long terme.


Image23
Image23

Si vous pensez être concerné(e) par cette maladie parodontale, nous vous recommandons de planifier un rendez-vous de bilan pour effectuer une analyse de votre situation buccodentaire. Pour toutes questions ou demandes, contactez nous au 02 40 89 18 27.  

Dernière mise à jour le: 10/05/2021